Vous êtes ici   Accueil < Thérapies diverses < L’Homéopathie

 

Comment se présente le médicament homéopathique ?

jeudi 9 septembre 2004

 

Deux formes galéniques sont particulières à l’homéopathie : les Granules et les Globules. Toutes les autres présentations galéniques plus classiques sont possibles pour le médicament homéopathique (Gouttes,Triturations,Suppositoires,Pommades etc..)


1) Les Granules :

Ce sont de petites sphères de saccharose et de lactose de 50 milligrammes environ. La qualité, la structure des granules est capitale pour une bonne imprégnation médicamenteuse. Ils sont délivrés au public en tubes de 75 à 80 granules environ. Cette présentation est la plus utilisée pour les dilutions centésimales basses ou moyennes 4CH,5CH,7CH,9CH.

2) Les Globules :

Ce sont de toutes petites sphères de saccharose et de lactose de 3 à 5 milligrammes chacune. Ils sont délivrés en Doses-globules : la dose contient 1 gramme de globules soit 200 globules environ. Cette présentation est surtout utilisée pour les prises espacées de médicaments de terrain, en 15 et 30CH, par exemple, une ou deux fois par semaine. On les utilise aussi en cas de prise quotidienne sur une courte durée dans les cas aigus.

3) Autres formes galéniques :

- Les Gouttes : en flacons de 15 à 250ml (soit 600 gouttes pour 15 cc) pour les Teintures-mères et les basses dilutions décimales (1X à 3X) le support étant de l’alcool à 30°.
- Les Triturations : employées pour des déconcentrations basses de souches insolubles ; celles-ci se font dans un excipient neutre : le lactose.
- La Dose-ampoule buvable (DAB) : qui est une ampoule contenant 1 ml de dilution prescrite.
- La Dose-suppositoire : qui contient 4 gouttes de la dilution indiquée par suppositoire de 2 grammes.
- Les Pommades : elles sont fabriquées à partir des teintures-mères de la souche désirée.

Les médicaments homéopathiques peuvent se présenter sous la forme unitaire (il ne renferme qu’un seul composant de base) ou bien sous la forme de complexes homéopathiques (avec plusieurs unitaires dans leur formule possédant des indications complémentaires)

Du fait de leur état particulier de dilution, les médicaments homéopathiques peuvent être altérés par certaines substances volatiles telle que le camphre ou certaines essences aromatiques... De même ilfaut éviter de soumettre à une trop forte température ( > à 40°) les tubes contenant des granules ou des globules car l’action du remède pour s’en trouver modifiée. Le passage des conditionnements des tubes et doses au scanner par votre pharmacien (lecteur optique de comptoir) ne pose aucun problème et n’altère en aucun cas la structure du remède homéopathique puisque le rayonnement infra-rouge est stoppé par la matière Pvc de chaque tube numérisé.

F m


Auteur : Frédéric

 

 




Aromalves n'est en aucun cas responsable de la teneur de l'article, des images utilisées et des documents joints, ils sont sous la seule responsabilité de son auteur. Aussi, nous vous invitons à le contacter en cas de problème. Cet article est purement informatif et ne peut être considéré comme des conseils, rapprochez-vous de votre médecin traitant, chaque cas étant particulier.



Vous êtes ici   Accueil < Thérapies diverses < L’Homéopathie

 

Accueil
Aromathérapie
  -- Fiches individuelles des H.E.
  -- Mode d’Emploi
Elixirs Floraux - Minéraux
  -- Fleurs de Bach
Ostéopathie
Phytothérapie
Thérapies diverses
  -- Acupuncture et Auriculothérapie
  -- EFT - Techniques de Libération Emotionnelle
  -- L’Homéopathie
  -- Micronutrition & Naturopathie
Contact & Infos




En partenariat avec





:: Accueil :: Aromathérapie :: Elixirs Floraux - Minéraux :: Ostéopathie :: Phytothérapie :: Thérapies diverses :: Contact & Infos :: Partenaires ::
- Proposer un article - Plan du site - | Se connecter | -

© Aromalves - Conception Lydie Bonnet-Alves - CNIL n° 806675

 Hit-Parade